2017-08-11

Le Parc du Château d’Attre, un parc qui réserve des surprises ! suite ...





Au milieu de la grandiose beauté naturelle se trouvent plusieurs curiosités de facture humaine, dont le rocher artificiel, construit en forme de ruines, expression concrète du romantisme du XVIIIe siècle, en est l'apogée. Tout semble avoir traversé le temps sans une égratignure, à vous de le découvrir...

Qui s'y trouve ?





Les ruines du Pavillon des bains.

Une légende raconte qu'au XVIIème siècle un pseudo-ermite du nom de Vignou vivait dans la tour du même nom. Sous ses dehors pieux, il invitait les passants à pénétrer en sa demeure. Erreur fatale, car plusieurs d'entre eux n'en sont jamais ressortis. Finalement questionné par la justice, le brigand avoua avoir assassiné 14 personnes et avoir brûlé leur corps dans son four. Il fût évidemment exécuté. Mais depuis lors, le nom de Vignou est utilisé dans le patois local pour désigner un scélérat.