2018-07-12

Le fort rouge d'Agra. 1













Mentionné pour la première fois en 1080, c'était à cette époque un simple fort fait de briques. 
Il appartenait alors aux Sikarwar, un clan Rajput. Sikandar Lodi, après avoir déplacé sa capitale 
à Agra, fut le premier sultan de Delhi à vivre dans le fort. 
Son fils, Ibrahim Lodi, y construisit quelques palais et une mosquée. 
Après la première bataille de Panipat en 1526, les Moghols s'emparèrent du fort.  
Bâbur décida d'y rester et y creusa un Bâoli

La place forte fut ensuite le théâtre d'une série de batailles où il fut pris par Sher Shâh Sûrî
puis par Humâyûn. Hemu, après avoir défait Humâyûn, pilla le fort et 
se lança à la conquête de Delhi. Finalement Hemu fut battu 
par les Moghols lors de la deuxième bataille de Panipat.

2018-07-11

. . . les fleurs sont toujours là pour nous consoler .



Vues depuis l'Église Saint-Pierre en Gallicante de Jérusalem. 1










Son nom provient de l'épisode évangélique qui raconte comment saint Pierre a pleuré après avoir renié trois fois son Seigneur après le chant du coq (gallus en latin), alors qu'il lui avait donné sa foi. Jésus avait prévenu pendant la dernière Cène que l'un de ses disciples le renierait. Cette église est bâtie sur le site où la tradition chrétienne fixe l'emplacement du palais de Caïphe.